Steven Seagal

Le forum francophone de Steven Seagal et du site http://stevenseagal.unblog.fr
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Interview faite à S.Seagal en 1991 au sujet de l'Aïkido.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiro

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Interview faite à S.Seagal en 1991 au sujet de l'Aïkido.   Mar 27 Mar - 17:05

Elevé dans le Michigan (Etats-Unis), Take Senseï a toujours été fasciné par les arts martiaux. Steven Seagal Sensei est connu dans le monde des arts martiaux sous le nom de Shigemichi Take Sensei, il a étudié l'Aïkido et beaucoup d'autres arts martiaux au Japon.

http://wagodojo.free.fr/pge/seagalinterview.htm

Question: Qu’est-ce que Aïkido?

Take Sensei: Au fur et à mesure des années l’Aïkido aux étapes avancées est devenu assez compliqué. Il est théoriquement basé sur l'harmonie plutôt que de contrer et bloquer l'adversaire, donner des coups, le maîtriser.Nous permettons à l'autre personne d'attaquer et employer sa propre attaque contre lui grâce à des mouvements et l'utilisation de "blocages" coups de poings etc. à des point clés de l'anatomie. Dans une situation de vie ou de mort la technique devient plus compliquée. Cela dépend : l'attaquant crée « la vie », « la naissance » du conflit, et la technique "la mort" c'est-à-dire la fin. Ces techniques sont accessibles à tous mais nécessitent un apprentissage sérieux. L’Aïkido n'est pas un art rapide à apprendre.

Q: Pourquoi avez-vous étudié Aïkido alors que vous faisiez du karaté?

Take Sensei: J'ai commencé dans le karaté et j'étais à la recherche d'un professeur qui pourrait m'enseigner les aspects « mythiques » des arts martiaux. Les gens avec lesquels j'ai étudié le karaté ne m'ont pas donné cela. Je me suis donc intéressé à l'Aïkido après avoir lu certains discours d' O’Sensei.

Q: Quels sont vos Maîtres de référence?

Take Sensei : J'étais au Japon dans ma jeunesse et j'ai vu Tohei Sensei; il était toujours avec Hombu Senseï. J'ai étudié avec de nombreux professeurs que je ne connaissais pas et dont je n'avais jamais entendu parler; d'Isoyama Sensei à Abe Sensei. Juste un groupe de « privilégiés » dont la plupart sont morts aujourd'hui.

Q: Y avait-il jamais des moments "critiques" dans cette formation?

Take Sensei: Oui il y en a eu, parce qu’au Japon, durant six ans je pratiquais environ huit heures par jour, c'était beaucoup. Je me frappais la tête contre les murs car je n'accomplissais aucun progrès. J'ai voulu dépasser les aspects physiques de l’Aïkido. J'essayais de faire certaines choses qu’ 0-Senseï faisait mais en vain. Enfin un jour, je suis sorti dans Kameoka dans la province d'Ayabe et j'ai commencé à m'exercer avec certains professeurs qui étaient de proches élèves d' 0-Sensei .J'ai commencé à passer la plupart de mon temps à étudier sur l’aspect mythique de l'Aïkido. J'ai fais des progrès énormes et considérables dans ma technique lors des six premiers mois.

Q: Pourquoi selon vous certains élèves d'0-Sensei n'ont pas trouvé/étudié ces aspects mythiques de la technique intéressants ou moins importants?

Take Sensei: 0-Sensei utilisait un vrai dialecte appelé Tanabe qui est très difficile à comprendre. Je demandais aux autres types ce qu'il disaient, et mes professeurs me répondaient: "Oh, il parle de Dieu et religion et ce dialecte, oublie le et apprends comment combattre."C'était l'attitude à avoir. Cependant, quand je suis monté et ai étudié avec certains des élèves d'0'Sensei, j'ai commencé à comprendre l'Aïkido pour la première fois de ma vie.

Q: Y a-t-il des enseignements d'0-Sensei "mythiques" qui ont été traduits en anglais?

Take Sensei: 0-Sensei était un prêtre dans Omotekyo .Il avait quelques connaissances en anglais, mais je ne pense pas que vous pourrez les obtenir aux Etats-Unis, désolé.

Q: Quel âge aviez-vous quand vous avez ouvert votre dojo?

Take Sensei: Environ 22.

Q: En termes techniques quel est pour vous le plus important?

Take Sensei : Je dirais que le" irimi " est le plus important.

Q: L'Aïkido est selon vous fait pour combattre ou plus pour ces situations de vie et de mort précédemment évoquées?

Take Sensei: La différence entre un vrai combat et la self-défense est comme la différence entre nager dans l'océan et nager dans une piscine.

Q: L’Aïkido peut-il être agressif?

Take Sensei: Laissez-moi vous dire un secret, ceux qui ont pratiqué avec 0’Sensei, toutes les fois qu'ils attaquaient, ils avaient peur de mourir. Demandez à mes ceintures noires si elles trouvent « un morceau de gâteau » quand elles m'attaquent ! Ce n'est pas une promenade. Par exemple, je suis dans un restaurant et quelqu'un sort un pistolet et tient un groupe de personnes en otage. Si je n'ai pas un pistolet, je ne vais pas attendre tranquillement. Je dois faire quelque chose alors, je dois connaître des techniques où je peux aller vers lui, et c'est là que je mettrai en pratique ce Irimi, très présent dans ces techniques. Votre adversaire ne comprendra pas comment se déplacer, et dans la vraie vie, cela sera propice à placer les coups.

Q: Comment un étudiant handicapé peut-il devenir impliqué dans les arts martiaux?

Take Sensei: Cela dépend du degré d'handicap et de l’handicap dont il s'agit. Si vous pouvez utiliser vos mains et de vos bras, alors vous pouvez faire de l'Aïkido et presque les mêmes techniques que moi. Le concept est que quelqu'un doit venir à vous. Une fois qu'il vient à vous, les mouvements de main, les mouvements d'esquives, et tout autre mouvement, sont identiques. Dans beaucoup de manières vous pouvez devenir un Aïkidoka très bon.

Q: Les gens qui ont 55 ou 65 ans peuvent-ils pratiquer Aïkido?

Take Sensei: J'ai vu des personnes de plus de 70 ans pratiquant l'Aïkido au Japon, et des personnes de 60/70 ans en moyenne ici en Amérique.

Q: Pourriez-vous expliquer le zanshin et le mushin?

Take Sensei: Dans les arts martiaux il y a beaucoup de concepts. Je pourrais écrire un livre, je pourrais passer plusieurs heures sur ce sujet. Ce ne sont pas des choses dont j'essaierais de parler en 5 minutes, mais je prendrais une seconde pour parler du" mushin ". Mushin signifie le coeur vide, esprit vide, très important dans les arts martiaux. Quand Yagyu Sensei, Tajimano Sensei et Kami Sensei et différents grands maîtres de mushin parlent de ce concept, ils parlent de la réflexion parfaite et précise du tout. J'ai donné des cours sur ceci. Son histoire est très longue. En fait complet, vide; complètement calme c'est le mushin.

Q:Quel est le rapport entre Budo et Aïkido?

Take Sensei: Ils sont identiques.

Q: Que pouvons-nous faire en tant qu'élèves d'Aïkido pour améliorer la « situation politique » de l'Aïkido?

Take Sensei: Malheureusement beaucoup des professeurs d'Aïkido sont davantage concernés que les élèves. Est-ceque j'ai tort? En Aïkido n'importe qui est meilleur. Il n'importe pas qui a raison et qui a tord, ou qui a le plus d'élèves. Mais qui s'inquiète? Rien de ceci n'importe, tout cela n'a rien à faire avec l'Aïkido. Ce qui importe c'est que nous essayons, en tant qu’ Etre humain de diffuser l'enseignement de O’Senseï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview faite à S.Seagal en 1991 au sujet de l'Aïkido.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gauri parle de SRK...interview de 2000
» MahaanKarz Jahr 1991-SRK
» Coup de gueule : 14 juin 1940 défaite allemande
» La petite Emission #8 : Interview de Simon Bisley
» Le Capitaine Dadis Camara (Interview dans sa chambre à coucher).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steven Seagal :: L'Aïkido et Steven Seagal-
Sauter vers: